Connectez-vous
pour accéder à la
partie privée du site
Connexion

L’actualité

Concert Ensemble Flos de Virga, direction Paul de Guerry (1611523)

C’est avec grand plaisir que je vous invite au prochain concert de mon ensemble Flos de Virga !

Paul de Guerry (1611523)



__________________________________________________________________________________________

Parution du Bulletin N°49

Sommaire :

  1. Le mot du Président
  2. Carnet familial
  3. Des uns et des autres
  4. Football à Bénouville
  5. Hommages
  6. Parution de livres
  7. Des nouvelles du Cateau

Pour consulter le bulletin



__________________________________________________________________________________________

Les mulquiniers protestants du Cambrésis

Madame Bouvard ; ancienne documentaliste du Cateau :
« Je vous adresse l’annonce de la parution d’un ouvrage d’histoire important sur les mulquiniers [1] protestants du Cambrésis. L’auteur, Joël Blondiaux, que vous devez connaître, est un historien exigeant qui a accompli un remarquable travail qui fera date. »

Pour la première fois depuis plus de cent ans, un ouvrage vient à propos pour rappeler que le Cambrésis a été le creuset de communautés dissidentes et le théâtre d’évènements majeurs les concernant, étalés sans interruption du XVe siècle jusqu’à la Révolution. A partir de documents originaux, scrupuleusement transcrits et commentés, l’histoire de centaines d’individus et de familles acquis aux idées nouvelles peut être appréhendée sans filtres ni idées préconçues. Nos horizons sont toujours assombris par les intolérances religieuses et les violences qu’elles génèrent. Tourner le regard vers des problèmes identiques survenus dans le passé et aujourd’hui révolus est une opportunité pour saisir les mécanismes se rapportant au fait religieux et reconnaître les réponses qui y furent apportées, pour en comprendre les rouages complexes et les connexions dans l’espace et dans le temps. Pendant plus de cinq siècles, le Cambrésis, petit territoire agricole a abrité des foyers de résistance et de proposition oubliés de l’histoire, et pourtant à l’origine d’évènements singuliers et de destins attachants.
L’ouvrage s’ouvre sur une synthèse de l’histoire du protestantisme dans le Cambrésis. Suit la transcription des textes et procès, sources pour la plus grande part inédites, qui sont aux archives Départementales du Nord (ADN) ou dans les anciennes Archives Communales de Cambrai conservées au Laboratoire culturel. Cette mise à disposition originale offre au lecteur la possibilité de consulter une multitude d’actes juridiques, de listes, d’états administratifs et de correspondances mettant en scène plusieurs milliers d’individus, souvent tisseurs et mulquiniers, dont certains sont à l’origine de familles et d’industries marquantes de notre territoire ou exilées par nécessité. Un index systématique en facilite le repérage. Historiens, généalogistes, amateurs de toutes sortes, amoureux du Cambrésis, de ses hommes et de ses femmes, devraient y trouver matière et réflexion.

(format A4 —432 pages + 15 planches d’illustrations hors texte ) prix ;35 euros :
Bon de commande :

Bon de Commande

Retour au Sommaire du Bulletin n°49



__________________________________________________________________________________________

Maia Kanaan-Macaux (226A12) : Les Exilés

Parution : 03/03/2022
Maia Kanaan-Macaux
Les exilés
Prix : 19,00 Euros TTC
Editions JULLIARD

En prenant pour sujet l’aide bénévole qu’apportent certains citoyens à de jeunes migrants isolés, Maïa Kanaan-Macaux nous livre un roman fort, engagé et bouleversant sur l’errance et la reconstruction de deux êtres dévastés par leurs trajectoires intimes.
• • •

À la suite d’un drame qui remet en cause son existence, Isabelle abandonne son mari, son métier d’enseignante et ses élèves. Dans son errance, elle rencontre un jeune migrant guinéen de quinze ans pour lequel elle se prend d’affection. Logée dans le même hôtel social que le garçon, Isabelle retrouve le plaisir de transmettre et commence par enseigner à Ibrahim les rudiments du français. Élève motivé, mais toujours sur ses gardes, l’adolescent raconte peu à peu son histoire. Contraint par la misère à traverser le désert, puis la Méditerranée, cet enfant d’agriculteur doit trouver de quoi financer les médicaments indispensables à la survie de son père. Son voyage est jalonné des pires expériences qu’un adolescent puisse vivre : la violence et la cupidité des réseaux de passeurs, la mort de certains de ses compagnons et enfin l’enfer administratif des autorités françaises. Alors qu’Ibrahim peine à se faire reconnaître, malgré l’aide d’Isabelle, comme mineur isolé, ils font la connaissance de Jean, un oléiculteur de la région, qui remarque immédiatement le talent du garçon pour soigner les arbres. Entre ces personnages solitaires, une relation d’amitié, de respect et de solidarité se noue, jusqu’à ce que Ibrahim atteigne la majorité et qu’à nouveau son statut soit fragilisé.
Construit sous la forme de chapitres alternés croisant les voix d’Isabelle et de Ibrahim, Les Exilés est avant tout un roman poignant sur la magie des rencontres et la reconstruction des êtres blessés par la vie, un témoignage magnifique de la capacité des individus à retrouver du sens à leur vie, quand tout espoir semblait les avoir abandonnés.

• • •

Maïa Kanaan-Macaux est née en Italie et travaille entre la Normandie et Paris. Elle est productrice de projets culturels. Auteure d’un recueil de paroles de femmes issues de l’immigration, On ferme les yeux, on marche, on ne sait pas si c’est la vie ou la mort (Les mauvaises herbes éditions), elle a coécrit deux documentaires avec Fabrice Macaux, Onu, la diplomatie du silence (Public Sénat, 2016) et Aux pieds de la gloire (Arte France, 2020). Chez Julliard, elle a publié deux romans : Avant qu’elle s’en aille, paru en mars 2020, et Les Exilés, en mars 2022.

Retour au Sommaire du Bulletin n°49



__________________________________________________________________________________________

MAÏLYS SEYDOUX-DUMAS

Une étoile au théâtre

  À l’occasion des expositions conjointes d’ArtCarouge, la galerie le Salon Vert
est ravie de présenter une série d’œuvres récentes de l’artiste française
Maïlys Seydoux-Dumas au Salon Vert. Rejoignez-nous à Carouge
le samedi 5 et le dimanche 6 mars de 11h à 17h pour découvrir
 « Une étoile au théâtre  » en compagnie de l’artiste.

Exposition du 5 mars au 23 avril 2022

Mardi et mercredi sur rendez-vous,
jeudi et vendredi 14h30-18h30, samedi 11h-17h.

Galerie Le Salon Vert
Angela Wollny
Rue Ancienne 15 - CH-1227 Carouge/Genève
+41 79 382 87 23
www.salonvert.ch

L’entrée de l’Étoile rouge dans le beau monde, 2021, tapisserie de laine, 173 x 230 cm, Pixel Point Aubusson Felletin

Le Salon Vert se réjouit d’accueillir pour la première fois Maïlys Seydoux Dumas, artiste française née en 1970 à Saumur, qui présente un ensemble récent de peintures à l’huile sur papier, tapisseries et bois gravés dont certains font l’objet de publications et d’un coffret réalisés en collaboration avec l’artiste français Haïm Kern.

Formée à l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, l’artiste se dirige vers une multiplicité de techniques qui lui permettent une approche nouvelle à chacun de ses projets. Ses récentes expositions, aux titres évocateurs, ont eu lieu, seules ou en collaboration avec Haïm Kern. On citera
À chacun son étoile au Dôme de la Ville de Saumur, Le Rideau se lève aux Acacias, scènes d’atelier au Château de Varengeville à Bruxelles, Bleu or rose à Paris chez Sagot-Le Garrec, Histoire de peintre au Centre culturel Alexandre Dumas de Villers-Cotterêts et Art Élysées à la Galerie Koralewski de Paris.

Stella maïlys, 2021, tapisserie de laine, 164 x 260 cm, Pixel Point Aubusson Felletin

Dans son atelier parisien, Maïlys Seydoux Dumas observe les éléments qui composent son environnement, les objets, le petit jardin clos, les oiseaux dans le ciel, le mouvement des végétaux, le changement des saisons. Un état de poésie contemplative nourrit ses créations qu’elle décline en peintures, lithographies, tapisseries et bois gravés.

Telle une conteuse elle nomme les objets et leur donne vie en tant que personnages.

« J’établis des liens avec les motifs que je dessine, je les retrouve chaque jour », explique-t-elle. Les sujets évoluent selon un narratif personnel, à l’instar de ces objets peints séparément, puis mis en scène en un « Théâtre des objets », une scénographie intitulée Le rideau se lève aux Acacias, scènes d’atelier. Dans cette publication chaque objet est un véritable personnage qui a son caractère propre et établit des relations avec ses voisins.

De même, dans Le Périple de l’étoile, l’artiste donne le premier rôle à une petite étoile échouée au Bas Fort Blanc trouvée sur la plage de Dieppe. L’étoile constitue le fil rouge de son exposition au Dôme de Saumur en 2021, elle revient sur scène au Salon Vert, notamment sous la forme d’un bijou, pour dialoguer avec les objets de son Théâtre.

L’imaginaire de l’artiste se révèle ainsi en tableaux qu’elle aime associer à l’écriture, dans une collaboration de longue date avec l’artiste graveur, peintre et sculpteur français Haïm Kern, dont les textes et poèmes accompagnent ses compositions publiées en de précieux opuscules.



__________________________________________________________________________________________

Un tableau du Velox mis en vente

Jean Seydoux (223743) nous a signalé la mise aux enchères à Rennes le 24 février d’un tableau représentant le Velox, goélette ayant appartenu à la famille Sieber, plus d’info sur Gazette Drouot : https://www.gazette-drouot.com/article/le-velox-un-yacht-de-legende/32199

Édouard Adam (1847-1929), Départ de régate au passage du bateau comité. Goélettes en course représentant au premier plan les goélettes Velox portant le guidon du Yacht Club de France et Fiona, vers 1886, huile sur toile signée, 90 x 150 cm (détail).

Yves Lenoir (214152) nous a fait part de ses souvenirs : « Mon dernier souvenir de ce tableau remonte au temps où nous prenions nos vacances dans la villa Salve Regina de Saint Lunaire. Il se trouvait dans la chambre qu’occupait Tante Solange et était assez abîmé (mais des dégâts faciles à réparer). La photo montre un tableau en bel état. Si ce n’est pas celui de la chambre de TS, alors l’un des deux est une excellente copie. » et Bernard Seydoux (22378) de son analyse : « Henri Sieber ayant acquis Vélox en 1886 et ne l’ayant pas engagée dans des régates, on pourrait penser qu’il n’a été commanditaire que du tableau ». Bernard a signalé la vente à François Chevalier auteur d’un livre sur le Velox.

Retour au Sommaire du Bulletin n°49



__________________________________________________________________________________________

Livre de Véronique Seydoux (223722)

A paraitre le 9 mars 2022 :

« Le jour où Vicky Dillon Billon n’a pas bu son bol de lait »

Texte Véronique Seydoux (223722), illustrations Hélène Georges

Editions du Rouergue

Album jeunesse cartonné (dès 5 ans), 48 pages - 16,80 €

Comment une petite fille devient une terrible hors-la-loi d l’Ouest américain après s’être fait gronder par sa mère. Elle se lance dans une grande chevauchée sauvage dans laquelle sa colère pourra s’exprimer et se transformer en jeu imaginaire.

On peut feuilleter quelques pages sur le jour ou vicky dillon billon n’a pas bu son bol de lait

Retour au Sommaire du Bulletin n°49



__________________________________________________________________________________________

Miroirs de Guy Lenoir

Aux Éditions du Lys Bleu (40 rue du Louvre, 75001 Paris ), Guy Lenoir (214153) a le plaisir de porter à votre connaissance la sortie d’un recueil de poésie : « MIROIRS ». Prix de 22,50 Euros


« A travers les multiples facettes de ma poésie, née d’un dialogue toujours inattendu avec le vivant et qui s’impose en dehors de tout vouloir, la résonance qui réveille ma vibration intérieure fait naître par intuition les images et les mots, lesquels vont traduire au mieux ce qui m’a interpelé.
C’est comme une musique qui monte et s’exprime en vers dont le tempo initial va s’imposer à tout ce qui découlera, trame de fond et processus qui unifient ma poésie :

Le Prince Noir

« En tes yeux noirs danse le temps,
Miroir du galop des nuages ;
Ton corps se déploie, ingénu,
Dans l’énergie d’un monde nu…. »

Pour plus d’information, consultez la présentation faite par l’auteur

et aussi, lisez l’article déjà paru sur son ouvrage précédent

Retour au Sommaire du Bulletin n°49



__________________________________________________________________________________________

Parution du bulletin n°48

Sommaire :

  1. Carnet familial
  2. Des uns et des autres
  3. Hommages
  4. Partons en voyage
  5. Aliénor SEYDOUX-BOUVIER (2251322), comédienne aux multiples talents.
  6. La Société Helvétique de Bienfaisance
  7. La biographie de Charles SEYDOUX (22)

Pour consulter le bulletin



__________________________________________________________________________________________

Bulletin N°47 - Mai 2021

Accéder au bulletin

  • Billet de Jean Seydoux
  • Carnet familial
  • Les nouvelles de notre association
  • Des uns et des autres
    Claude et Florence Morin
    Henri Widmer
    Stéphane Erouane Dumas
    Tosca Borghesi-Lenoir
    Kléber Rossillon
    Elvire Rallis
    Un appel d’Olivia Dupré
    Antoine Seydoux
  • Interview de Bruno Carmichael
  • In memoriam : Dominique Seydoux
  • Inauguration de l’Usine Philippe Coste
  • Henri Seydoux et Marie Olivier, mes grands-parents paternels par Marie de Blic
  • L’oncle Dominique par Sébastien Langlois-Berthelot
  • Le "Château Saint-Léger"
  • Photos de militaires allemands


__________________________________________________________________________________________

Bulletin N°46 - Décembre 2020

Sommaire :

  • Billet de Paul de Guerry
  • Carnet familial
  • Les uns et les autres
    Bertrand Coste
    Stéphane Coste
    Mariage d’Hortense Lenoir
    Le Fabrik Café de Michel Lenoir
    Interview de Bruno Seydoux
    Une histoire d’archives par Jean Seydoux
    Henri Widmer
    Carte postale diplomatique par Stéphanie Seydoux
    Exposition Maïlys Seydoux-Dumas
  • Recherches de photos
  • Notice biographique de Geneviève de Maindreville
  • Portrait de Marie Froment
  • Démolition du château de Beauvois en Cambrésis
  • Réarmement moral : un engagement qui traverse plusieurs générations de notre famille
  • Nouvelles de notre association

Consulter le bulletin



__________________________________________________________________________________________

Bulletin N°45 - Juillet 2020

Sommaire :

  • Billet de Jean Seydoux
  • Carnet familial
  • Témoignages Covid-19
  • Lena Groenendijk
  • Marie Pasquali
  • Mireille Raoul Duval, Maison de retraite protestante de Nanterre
  • Eric Schlumberger, Rwanda
  • Les uns et les autres
  • Stéphanie Seydoux
  • Frédéric Morin
  • Florent Hittinger
  • Confessions et conversion
  • Portraits historiques Alphonse & Louis Lenoir
  • Courriers des Membres
  • Nouvelles de notre association

Consulter le bulletin



__________________________________________________________________________________________

Bulletin N°44 - Mars 2020

  • Éditorial du président
  • Message du CA
  • Carnet familial
  • Des uns et des autres …
  • Vu sur le forum « En voiture … Seydoux » !
  • Histoires familiales
  • Biographies : Eric Seydoux de C et Roger Seydoux de C.

Bulletins N°44

Avec tous nos remerciements à Bruno Seydoux, notre rédacteur en chef.



__________________________________________________________________________________________